Menu

La thérapie cranio-sacré par votre kinésiologue près de Liège

Je pratique la kinésiologie à temps plein. Aujourd'hui, encore peu de gens connaissent la thérapie cranio-sacré et je mets un point d'honneur à faire en sorte que cette technique soit pratiquée de plus en plus par des professionnels ayant suivi une formation cranio-sacré. Je suis en effet une grande adepte de cette technique, puisque le cranio-sacré m'a beaucoup aidée tout au long de ma vie.

Voilà pourquoi j'ai ouvert mon propre cabinet, dans la province de Liège (Villers-le-Bouillet, Waremme, Huy, Hannut...), afin de faire bénéficier cette technique à tous ceux qui en ont besoin.

Son histoire

La thérapie crânio-sacré fut développée en premier lieu par l'ostéopathe William G. SUTHERLAND dans les années 30. Dans les années 70, c'est un autre ostéopathe, John UPLEDGER, qui est le principal promoteur de la thérapie crânio-sacré.
La thérapie crânio-sacré dénommée également ostéopathie crânienne est une thérapie holistique dans la lignée de la kinésiologie, impliquant la manipulation tout en douceur des os du crâne et du sacrum pour calmer la douleur et traiter d'autres affections. Son nom : le crânium, qui fait référence aux os du crâne, de la face, de la bouche et qui s'étend jusqu'à la région sacré ou sacrum, l'os qui se trouve juste au-dessus du coccyx.

Le principe

La thérapie crânio-sacré est une technique découlant de la kinésiologie qui est douce, non agressive (pression maximum de 5 gr) et qui travaille sur les membranes et le liquide céphalo-rachidien.

Ce liquide est contenu dans les membranes entourant le cerveau et la moelle épinière, mais aussi sur toutes les structures du corps qui sont directement ou indirectement reliées par les tissus conjonctifs.

Le crâne, la moelle épinière, les organes internes, les articulations, les nerfs, etc. sont entourés d'une sorte de protection : les fascias, qui sont des tissus conjonctifs.

Ainsi, un fascia qui rencontre des problèmes au niveau des mouvements peut engendrer des troubles dans tout l'organisme, puisque tout est lié.

En ce sens, une douleur dans la nuque peut trouver son origine au niveau du cou, mais aussi ailleurs dans le corps. Nous avons besoin de la bonne intégrité des fascias, car ceux-ci favorisent notre mobilité et donc notre santé.

Ils fonctionnent sous forme de rythme, indépendamment du rythme respiratoire ou cardiaque, et le Dr. John UPLEDGER a démontré la relation entre ce rythme et le mouvement biomécanique du système crânio-sacré. Agir dessus permet ainsi de favoriser la bonne santé des tissus conjonctifs.
Fabienne OLIVIER, kinésiologue, sait maîtriser cette technique.

Les conséquences

Un rythme crânio-sacré peu ample révèle un manque de vitalité chez la personne. Cette faiblesse entraîne un risque plus grand de rencontrer des obstacles musculo-squelettiques et viscéraux, responsables de nombreux dysfonctionnements.

Par exemple, une chute sur le coccyx peut influencer la partie crânienne du système crânio-sacré.

La thérapie crânio-sacré permet donc d'éliminer les blocages afin que les fascias, les os du crâne et les méninges retrouvent leur liberté de mouvement et leur mouvement rythmique naturels.

Ainsi, grâce à la détente obtenue dans le système fascial le corps va retrouver l'équilibre perdu.

En effectuant des minis manipulations tout en douceur (toucher de 5g), on peut exercer une influence sur l'ensemble du système crânio-sacré. En plaçant précisément et doucement les mains sur le crâne ou sur n'importe quelle partie du système crânio-sacré, un praticien expérimenté peut sentir le rythme avec ses mains, et ainsi détecter et traiter les zones où se situent les blocages.

Les consultations se font sur rendez-vous à mon cabinet, situé au 14b, rue de la Bourlotte à Villersle- Bouillet, dans le triangle Huy-Waremme-Hannut.

Contactez-moi

Consultez également